Foot33.fr - le magazine officiel du football amateur en Gironde
Bandeau resultats

Vestiaires n°22 - Au tableau noir avec Christian GOURCUFF



Vestiaires n°22 - Au tableau noir avec Christian GOURCUFF
A lire ce mois-ci dans VESTIAIRES :

ENTRAINEMENT Par Richard DEZIRE
Votre équipe encaisse trop de buts ? Que faire ?

EXERCICE DU MOIS Par Jean-Robert FAUCHER
Occupation de l'espace

QUELLE SEANCE QUAND Par Christian BROCHE
vous devez vous entraîner en salle ?

MANAGEMENT Par Jérôme VERMEULEN
Comment agir avec vos joueurs après un drame ?

PREPARATION PHYSIQUE Par Sébastien SANGNIER
Comment quantifier la charge d'entraînement

SANTE Par Franck LE GALL
Adducteurs : comment agir en prévention ?

PRESIDENTS Par Tatiana VASSINE
Covoiturage, informez vos éducateurs !

JURIDIQUE Par Samuel CHEVRET
Comment modifier les statuts du club ?

Vestiaires n°22 - Au tableau noir avec Christian GOURCUFF
TABLEAU NOIR
Par Christian GOURCUFF
Le Jeu : la cohérence comme enjeu !

Ou comment la récupération du ballon influence la phase offensive qui en découle, de même que la situation de la perte de balle conditionne pour beaucoup la façon dont on peut la récupérer.

> Les phases de transition : un élément fondamental de la stratégie collective
En football, la stratégie collective repose sur l'organisation des phases défensives et offensives.
Avec un élément fondamental entre elles : la phase de transition. La manière de concevoir la récupération du ballon a une incidence sur son utilisation en phase offensive, et vice-versa. Les deux sont étroitement liées. D'où la nécessite d'une cohérence dans la conception du jeu collectif. Dans le même ordre d'idée, la situation de la perte de balle conditionne en grande partie la façon dont on peut la récupérer par la suite. Là encore, il y a interdépendance.

> Quand la densité est permise par l'absence de risque dans la remontée du ballon…
Prenons l'exemple du FC Barcelone. Le fait, pour cette équipe, de perdre le ballon très haut (devant son bloc) après une remontée collective du ballon qui maintient ce même bloc compact, permet
un pressing à la perte d'autant plus efficace que l'adversaire est déjà usé par une longue et épuisante phase de récupération… D'autres équipes, notamment en Ligue 1, optent pour une autre stratégie : elles font remonter un bloc de sept joueurs assez haut tandis que les deux défenseurs axiaux, en possession et en position basse, jouent long pour un pressing sur le deuxième ballon ! La densité est alors permise par l'absence de risque dans la remontée. Ce type d'option privilégie nettement l'aspect "engagement physique". Il est clair que ces deux stratégies sont très différentes du point de vue de leur conception et de leur philosophie. Pourtant, beaucoup d'observateurs font l'amalgame, parlant invariablement et souvent à tort, "d'équipe offensive". Notez que si la perte de balle s'effectue plus bas dans le bloc, la récupération doit s'organiser différemment. Ceci est lié à la fois à la stratégie de la remontée du ballon, mais aussi à la capacité technique et collective de l'équipe dans cette phase...

tableau_noir_de_vestiaires_22.pdf TABLEAU NOIR de VESTIAIRES 22.pdf  (226.4 Ko)



Mercredi 19 Janvier 2011