Foot33.fr - le magazine officiel du football amateur en Gironde
Bandeau resultats

L'entretien Footengo - Sylvain KASTENDEUCH (UNFP) : "Les joueurs ne sont pas plus individualistes qu'avant"

Avec plus de 700 matchs professionnels, pour une carrière longue de deux décennies, entre 1982 et 2001, de Metz à... Metz, en passant par les Verts de Saint-Etienne et les Violets du Toulouse FC, Sylvain Kastendeuch a suffisamment vécu les choses du football professionnel français de l’intérieur pour bien représenter aujourd’hui les intérêts des joueurs. Vice-président de l’UNFP, membre du Conseil d’Administration de la LFP, l’ancien défenseur international est un homme d’engagements qui est bien placé pour nous tirer le portrait du footballeur français de 2016. (par J.L.B.)



Monsieur Kastendeuch, que vous inspire le parcours de l’équipe de France jusqu’à présent dans cet Euro ?
Je suis optimiste et je suis content de voir ce qu’ils suscitent dans leur sillage. Nous les avons accueillis ici à Metz pour un match de préparation et l’engouement avait été extraordinaire. En se qualifiant pour les huitièmes de finale, ils ont déjà rempli un premier objectif. A eux désormais d’aller plus loin. Ils en ont le potentiel.

En tant que représentant des joueurs dans le cadre de l’UNFP (syndicat des joueurs professionnels français), comment appréhendez-vous les critiques récurrentes qui donnent des footballeurs professionnels l’image d’individualistes ?
On dit effectivement beaucoup que les joueurs sont égoïstes et avant tout recentrés sur leur propre personne, dénués de toute dimension collective ou de solidarité. Pourtant, lorsqu’on prend le temps de leur expliquer la démarche qui peut être celle de l’UNFP, les combats qui furent menés dans le passé et sans lesquels ils ne jouiraient pas des mêmes conditions de travail, ils ne s’en désintéressent pas. La preuve, près de 95% d’entre eux sont syndiqués. Ils ont donc conscience des enjeux qui dépassent leur propre carrière. Les joueurs ne sont pas plus individualistes qu’avant.

On reproche aussi aux joueurs leur manque d’amour du maillot, leur capacité à changer de club aussi vite que de chemises...
Ils ne font que profiter du système. On a donné aux joueurs la possibilité de changer de club quand ils en avaient envie...

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LA SUITE ET L'INTÉGRALITÉ DE L'ENTRETIEN SUR LE SITE DE NOTRE PARTENAIRE "ON A TOUS UN COTÉ FOOT"


Samedi 25 Juin 2016

Dans la même rubrique :

`Parrains

Ligue d'Aquitaine
concours de pronosticsTwikiz est le spécialiste : paris sportif,