Foot33.fr - le magazine officiel du football amateur en Gironde
Bandeau resultats

L'entretien Footengo - Robert HERBIN : "Galtier me rappelle quelqu'un..."

Robert Herbin est de très loin, et pour longtemps encore, le personnage le plus titré de l'histoire du football français. A lui seul, le joueur puis l'entraîneur pèsent neuf titres de champion de France, six coupes de France et quantité d'épopées européennes jusqu'à la mythique finale de Glasgow. Dans le Forez, dans la lignée d'un Jean Snella visionnaire, d'un Albert Batteux avant-gardiste, il fut le premier entraîneur français moderne, celui qui décomplexa définitivement les footeux de France à travers le phénomène Vert. A près de 80 ans, le Sphynx conserve un regard acéré sur les choses du football. Et guette l'apparition de son successeur. (par Johan Cruyff)



A 79 ans, le Sphynx regarde encore le football d'un oeil avisé.
A 79 ans, le Sphynx regarde encore le football d'un oeil avisé.
M. Herbin, vous avez été un jeune entraîneur de 33 ans qui est passé du terrain au banc sans transition. Peut-on dire que vous aviez la vocation d'entraîner ?
J'avais surtout la passion du football. J'ai été éveillé à l'entraînement par mes deux entraîneurs stéphanois, Jean Snella et Albert Batteux, qui avaient la même conception du football que moi. Ou plutôt j'avais la même qu'eux (rires) ! J'ai donc pris la suite le plus naturellement du monde en 1972 après une grave blessure à un genou que j'avais contracté quelques années auparavant pendant la Coupe du monde 1966 en Angleterre. La médecine n'étant pas ce qu'elle est devenue, je n'ai jamais pu reprendre à mon meilleur niveau. Aujourd'hui, je serais reparti pour plusieurs années.

POUR CONSULTER L'INTÉGRALITÉ DE L'ITW SUR FOOT42.FR


Samedi 1 Décembre 2012

Dans la même rubrique :