Foot33.fr - le magazine officiel du football amateur en Gironde
Bandeau resultats

L'entretien Footengo - Philippe SAINT ANDRÉ : "J’ai toujours préféré les joueurs "à la Deschamps" qui font le sale boulot !"

Philippe Saint André a toujours été plus habile de ses mains. International de rugby, il était aussi 2/6 en tennis à 14 ans avant de connaitre la carrière que l’on sait (69 sélections, 32 essais). Un an après avoir laissé les rênes du XV de France à Guy Noves, il se prépare, « comme tous les Français », à vibrer au rythme des Bleus cet été pendant l’Euro. Avec une (grosse) pensée pour Didier Deschamps. (par J.L.B.)



Philippe, avez-vous déjà joué au foot ?
Oui, un peu comme tout le monde, quand j’étais gamin. Mon père a joué jusqu’en CFA. On habitait dans la Drôme et, forcément, on était à fond avec les Verts de Saint-Etienne. J’ai ensuite vécu à Lyon, où l’OL représente aussi quelque chose. Impossible d’être indifférent au football dans ce contexte, même si le rugby a rapidement pris le pas. Mais j’ai toujours été plus habile de mes mains que de mes pieds. J’avais plus de facilités au tennis par exemple mais l’ambiance du rugby a prévalu.

En grandissant, quel rapport avez-vous entretenu avec le ballon rond ?
Je m’y suis toujours intéressé, plus ou moins selon les circonstances. J’ai par exemple vécu cinq ans à Manchester, en Angleterre (pendant qu’il jouait et entraînait à Gloucester : ndlr), une ville de foot s’il en est, avec un club exceptionnel...

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER L'INTÉGRALITÉ DE L'ENTRETIEN SUR LE SITE DE NOTRE PARTENAIRE "ON A TOUS UN CÔTÉ FOOT"


Samedi 16 Avril 2016

Dans la même rubrique :