Foot33.fr - le magazine officiel du football amateur en Gironde
Bandeau resultats

DH - La FEUILLE DE MATCH INFORMATISÉE débarque en Aquitaine...

La feuille de match informatisée est arrivée en Ligue d'Aquitaine. Pour cette phase de test, seule la division honneur est concernée. Foot33.fr a suivi les intervenants de la rencontre entre Saint-Médard-en-Jalles et Mérignac-Arlac pour en savoir plus. (par Marie-Laure Julian)



Les capitaines signent avec le doigt juste avant le match
Les capitaines signent avec le doigt juste avant le match
Déjà, depuis le début de saison, le championnat de Division 1 féminines utilise la feuille de match informatisé. Devant le succès rencontré, la FFF a décidé d’élargir les compétitions tests et a proposé à la ligue d’Aquitaine d’intégrer le projet.
Le Président Amador Carreras, qui prône pour la modernisation des moyens depuis qu'il est à la tête de la Ligue avec notamment le vote électronique lors des assemblées générales, a vu par cette offre une belle opportunité afin de faciliter la gestion quotidienne de la vie des clubs. Il a donc accepté de mettre en place ce projet pour le championnat élite de ligue, la Division Honneur.
Pour cette expérimentation, la FFF a prêté à la ligue et aux clubs pilotes les tablettes nécessaires. Trois cessions de formation ont eu lieu : pour les dirigeants, les arbitres et les délégués.
Pour le reste de la mise en place du projet, le financement sera supporté par la FFF, les Ligues-Districts et les clubs. La charge qui restera au club sera de 53,70€ maximum par tablette. La mise en place pour la saison 2015-2016 pour la ligue d’Aquitaine représente l’achat de 616 tablettes, soit une somme autour de 66 000€.

Un grand pas en avant

C'est la fin du match. Il faut transmettre la feuille de match une fois connecté au réseau, par wifi.
C'est la fin du match. Il faut transmettre la feuille de match une fois connecté au réseau, par wifi.
Il faut savoir que la Feuille de Match Informatisée sera en place pour toutes les compétitions nationales, régionales et départementales d’ici 2016-2017.
« La proposition faite par la FFF était très intéressante puisqu’elle nous permet de tester le dispositif sur une seule compétition avant de l’ouvrir aux autres divisions. Cela nous laisse le temps d’appréhender l’outil, de former tous les acteurs du football à ce nouveau fonctionnement et de participer par nos retours d’expérience vers la FFF à l’amélioration du produit. Le Président de la Ligue a mis son mandat sous le signe du service aux clubs, cet outil s’inscrit totalement dans notre démarche et va permettre de faire un grand pas en avant pour notre football », explique Delphine Benoît-Mayoux, en charge du projet à la ligue.
Dès la saison 2015-2016, ce seront les clubs de DHR et PH qui seront concernés ainsi que les deux premiers niveaux départementaux.

Marie-Laure Julian

En images...

Avant le match capitaines et dirigeants signent.
Avant le match capitaines et dirigeants signent.
Les étapes...
Avant le match, même la veillle, les dirigeants des deux clubs peuvent entrer les compositions d’équipe dans FootClub.
Une heure avant la rencontre, le dirigeant de l'équipe hôte et cela de l'équipe visiteuse n’ont plus qu’à saisir chacun leur tour leur code et la composition remonte directement. Elles sont validées défintivement après l’échauffement, une fois qu’il y aura la certitude de ne plus avoir de changement en cas de blessure ou autre.

A la fin du match, l'arbitre et les dirigeants vérifient les données.
A la fin du match, l'arbitre et les dirigeants vérifient les données.
Il faut savoir que les joueurs non qualifiés ou suspendus apparaissent en couleur. Mais ils peuvent tout de même être mis dans la composition – au risque et péril du club – comme alors la feuille de match papier.
Après l’échauffement, les capitaines et les dirigeants signent la feuille de match, avec leur doigt sur la tablette tactile.
A la fin de la rencontre, l’arbitre de la rencontre entre les données de la rencontre (changement, avertissement, exclusion etc…)
Une fois les données vérifiées, elles sont validées par une signature des trois parties.

La transmission est rapide. 37 secondes à Saint-Médard-en-Jalles.
La transmission est rapide. 37 secondes à Saint-Médard-en-Jalles.
Le club hôte doit ensuite se rendre dans une zone connectée au WIFI pour l’envoyer dans FootClub. Une fois que la transmission est réussie, le score remonte sur le site de la ligue, et chaque club peut télécharger la feuille de match.
Elle se présente sous le même format que les dirigeants remplissaient jusque là à la main, avec les noms remplit de manière informatique.
En cas de problème informatique, une feuille de match "papier" est toujours présente lors d'une rencontre.

M.-L. J.

LES REACTIONS

Bernard Cattarin, dirigeant de Saint-Médard-en-Jalles :
"C'est une nouveauté et il fallait bien s'y mettre un jour. En pratiquant d'avantage, cela ira plus vite. Le seul bémol c'est que la formation a eu lieu en décembre et l'utilisation en janvier. trois semaines sont passées entre les deux... Cela reste un bon progrès, qui va nous faire gagner du temps. Il manque peut-être un stylet, surtout pour les joueurs. Car après l'échauffement, ils ont les mains humides et cela rend difficile leur signature".

Joël Lalanne, dirigeant de Mérignac Arlac :
"Dans un premier temps, le système est un peu compliqué. Il y a un petit travail à faire au début pour rentrer les groupes de joueur dans FootClub. C'est un peu long mais une fois que c'est fait, il n'y a plus besoin de revenir dessus de la saison. Par contre, une fois ce travail fait, tout est simple. Une fois arrivé au stade, j'ai saisi mon code et la composition est de suite remontée. La transmission est très courte. J'ai vraiment une bonne impression".

Pierre Nardou, arbitre de la rencontre :
"C'est une très bonne avancée technique. Pour cette première journée d'utilisation, nous sommes en rodage mais tout s'est bien passé. Comme toute nouveauté, c'est un peu perturbant mais on va avancer au fur et à mesure tout l'utiliser plus facilement. En tout cas ici, tout le monde semble content".

Nouredine Bahi, délégué principal :
"Cela a été pour moi un réel plaisir qui confirme l'apport des nouvelles technologies. Certains petits points ne sont pas encore aboutis mais cela ne reste que sur des petites touches. Ce système me paraît très intéressant. En tout cas, la ligue a fait tout le nécessaire afin que tout le monde soit prêt pour cette première utilisation. J'ai vraiment le sentiment qu'entre la formation et aujourd'hui, il n'y a eu aucun scepticisme".

Jean Boesso, délégué adjoint et président de la comission sportive de la ligue Aquitaine :
"Ce support apportera à terme toutes les qualités dont la rapidité. En trente secondes, les compositions seront rentrées. Il reste encore quelques imperfections par exemple comme à Mérignac-Arlac où l’entraîneur joue et le système ne prévoit pas la possibilité de le mettre aussi sur le banc. Il n'y aura désormais plus aucun problème de formulation de réserve puisqu'elles sont enregistrées directement dans le système et le club n'a plus qu'à la sélectionner. Cela permet aussi que le résultat puisse être saisi automatiquement. On pourra aussi avoir les buteurs et passeurs, ce qui n'était pas possible avant. Lorsqu'un joueur est sanctionné d'un avertissement, la sanction remonte automatiquement alors qu'en cas d'exclusion, le passage devant la commission sera toujours indispensable".

Delphine Benoit-Mayoux, en charge du projet au sein de la ligue d'Aquitaine :
"Le retour au niveau des clubs, délégués et arbitres est globalement très positif. C'est une grande satisfaction que les sept matchs sont allés au bout du processus malgré quelques petits bugs et problème. Tout le monde s'est serré les coudes. Les arbitres et les clubs se sont parlés pour faire remonter les informations. La FFF nous a d'ailleurs félicité pour le succès de cette première. Cela montre que les Aquitains sont mobilisés et ouverts. Cela nous permet aussi d'ajuster au mieux les formations à venir pour les clubs et les districts qui utiliseront cette tablette dès la saison prochaine. Il y a une réelle interaction car nous sommes en contact régulier et cela se passe très bien. En tout cas, la collaboration arbitres / clubs / délégués montre que l'on peut mettre en place des beaux projets. Nous avons pris le temps pour bien faire les choses et tout le monde a compris son rôle".


Mercredi 14 Janvier 2015

Dans la même rubrique :

`Parrains

Ligue d'Aquitaine
concours de pronosticsTwikiz est le spécialiste : paris sportif,